L’histoire du téléphone portable du premier appareil à nos jours

Dernière mise à jour: 22.01.21

 

Depuis la première invention du téléphone portable jusqu’à aujourd’hui, son évolution est tout simplement impressionnante. Son histoire commence avec un prototype pliable faisant son apparition en 1973 et qui a inspiré d’autres fabricants à se lancer sur ce marché. Pour que son historique ne soit plus un secret pour vous, nous avions préparé un récapitulatif pour vous aider à tout savoir sur les portables.

 

Les premiers pas des grandes marques dans la téléphonie mobile

Si le premier téléphone portable a été utilisé par le célèbre Martin Cooper qui travaillait en tant qu’ingénieur chez Motorola, il a fallu attendre une dizaine d’années pour assister aux premières ventes. En effet, le 3 avril 1973 est une période notable, car c’est la date d’invention du téléphone. L’année 1983 a été marquée par la commercialisation du premier téléphone Motorola DynaTAC 8000X qui disposait d’un répertoire de 30 contacts avec une autonomie de 30 min. 

Évidemment, d’autres versions beaucoup plus améliorées ont apparu entre temps, dont le poids est de plus en plus réduit tandis que les touches sont enrichies pour prendre en charge plus de fonctions. Au début, l’acquisition de ce téléphone année 80 était plutôt réservée aux professionnels puisqu’il fallait quand même débourser 3000 euros pour en bénéficier.

La grande enseigne Nokia entre dans la concurrence du téléphone mobile en proposant le Mobira Cityman 900. Le fabricant a lancé la compétition à Motorola grâce aux importantes améliorations apportées sur ce modèle. En effet, il offre une autonomie de 50 min avec un poids relativement faible de 800 g. De nombreuses fonctions accompagnent également cette nouvelle version, notamment l’indicateur de batterie, l’affichage de la durée d’appel ou la possibilité d’ajuster le volume de la sonnerie. À partir de 1990, l’évolution du téléphone continue de suivre son cours et il y a de plus en plus d’usagers de classe moyenne qui y accèdent.

Par ailleurs, le premier téléphone portable en France fait son apparition en 1991. Connu sous le nom de Bi-Bop, il est commercialisé par France Télécom. Fonctionnant de la même manière que le Wifi actuel, il utilise la borne publique pour les appels. Cela dit, il faut obligatoirement se situer au moins à 300 m d’une borne pour bénéficier de la communication. Certes, nous ne parlons pas de folie au niveau des chiffres de vente, mais ce téléphone français a quand même réussi à percer le marché.

Nokia continue sur cette lancée et commercialise le modèle 6110 qui se différencie de la version précédente par la réduction de ses dimensions et l’optimisation de la durée de communication. De plus, c’est le premier produit dans l’histoire du téléphone à intégrer un processeur ARM. Ce n’est pas tout, car le Nokia 6110 a contribué au développement des SMS qui sont devenus incontournables à travers le monde. L’autonomie de la conversation affichée est de 3,25 heures, sans oublier les diverses fonctions comme les jeux, la calculatrice et le calendrier, l’horloge et le paramétrage du profil. L’année 1997 a été particulièrement favorable pour la marque qui effectue des ventes de 40,8 millions d’exemplaires. C’est le premier exploit réalisé dans l’histoire du téléphone portable.

Toutefois, Nokia n’a pas été le seul fabricant à s’imposer dans le monde de l’invention du téléphone en 1997. En effet, le Motorola StarTAC fait aussi son apparition sur le marché avec sa conception à clapet qui est une première à l’échelle mondiale. La marque a réussi à commercialiser jusqu’à 60 millions d’exemplaires dans de nombreux pays. Avec un poids relativement réduit de 88 g seulement et une batterie au lithium, le Motorola StarTAC est même utilisé par beaucoup d’acteurs de film.

Un autre fabricant a également su faire la différence dans l’histoire du téléphone portable. Il s’agit du Research in Motion Limited qui a lancé sur le marché le BlackBerry 850. Ce dernier est d’ailleurs le premier cellulaire à se doter d’un clavier complet. Destiné à faciliter la communication, il permettait d’envoyer du courriel, des messages et il prenait même en charge la réception des pages. Équipé de touches QWERTY, il dispose d’une capacité de mémoire de 4 Mo, quant à son poids, il se limitait à 133 g.

L’année 2000, une nouvelle ère pour la téléphonie mobile

Depuis la première apparition du Nokia 6110, la version la plus connue qui est la 3310 continue de gagner en notoriété sur le marché. En dehors des améliorations apportées lors de sa construction, il est aussi très apprécié pour son côté indestructible grâce à sa haute qualité de fabrication. Cette version a d’ailleurs marqué le domaine avec l’antenne mobile intégrée. Vendu à 126 millions d’exemplaires à travers le monde, il offre une capacité de message plus importante, sans oublier la fonction de composition vocale.

Les évolutions en termes d’audio et de vidéo ont également eu des impacts sur l’histoire du téléphone portable dans les années 2000, avec le premier modèle équipé d’un appareil photo avec la caméra VGA. C’est l’enseigne Sharp Corporation qui est à l’origine de ce nouvel exploit dans le domaine. Bénéficiant d’une résolution d’image jusqu’à 110 000 pixels, cette version disposait d’un écran en couleur. 

Le petit plus, c’est la possibilité d’accéder à internet. En outre, ce modèle utilise un débit binaire adapté au système qui est pris en charge pour assurer la qualité des transmissions vidéo. Un an après, c’est-à-dire en 2001, c’est Siemens qui a inventé le téléphone portable équipé du premier lecteur mp3 avec la version SL45. En plus de l’accroissement de la capacité de sa mémoire pour prendre en charge une quantité importante de chansons, il dispose aussi du système de navigation WAP qui était une révolution à l’époque.

De son côté, Samsung fait également son entrée dans le secteur de la téléphonie même si elle excellait déjà dans d’autres domaines. La marque frappe très fort en proposant le premier cellulaire intégrant un écran LCD. Il s’agit d’un écran couleur de plus grande taille. De plus, sa résolution est aussi optimisée pour offrir un meilleur affichage, soit 128×160 pixels. Le Samsung SGH-T100 bénéficie de la nouvelle génération de sonnerie, appelée « polyphonique » avec des sons de qualité supérieure. La maniabilité est également au rendez-vous étant donné qu’il pèse seulement 94 g.

Les fabricants de téléphones ne rivalisent pas uniquement pour créer les modèles les plus légers sur le marché, en effet la course est lancée afin d’offrir des produits aussi minces que possible. Le Motorola Razr V3 figure en tête de liste des ventes grâce à sa finesse incomparable à cette époque, c’est-à-dire en 2004 jusqu’en 2006. D’autres fonctions intéressantes accompagnent aussi ce modèle, notamment la technologie Bluetooth, la navigation sur internet ainsi que le lecteur mp3.

Connexion à haut débit à partir de 2005

BlackBerry a pris plusieurs années pour peaufiner sa dernière création qui a été mise à la disposition du grand public en 2005. Il s’agit du BlackBerry 7270 qui bénéficie de la connectivité Wifi. Embarquant une batterie au lithium-ion de 800 mAh, il possède également un écran de 2,2 pouces et d’un appareil photo de 2,0 mégapixels de résolution. La capacité de stockage est aussi maximisée avec la mémoire interne de 50Mo ainsi que la possibilité d’ajouter une carte SD.

La conception du téléphone portable a pris une nouvelle ampleur en 2008, lorsqu’Apple propose l’iPhone 3G qui est doté d’un écran tactile. Vendu à plusieurs dizaines de millions d’exemplaires dans le monde, ce modèle séduit autant par son design que par les applications intégrées. Évidemment, beaucoup d’autres marques ont suivi le pas d’Apple en créant des Smartphones en vue de satisfaire les exigences des usagers qui sont avides de nouveauté. Avec l’accessibilité à internet sur les téléphones, les possibilités sont tout simplement infinies, notamment avec les objets interconnectés comme l’Android TV box.

Décidément, les fabricants n’ont pas fini de nous surprendre, car ils proposent des nouveautés qui continuent d’accrocher le grand public. L’année 2018 a justement connu l’émergence des premiers modèles pliables. L’avantage majeur de cette technologie récente, c’est la surface d’affichage qui est optimisée. Par contre, le système de pliage intégré réduit les contraintes de transport puisqu’il suffit de mettre le portable dans votre poche.


Quel avenir pour le téléphone mobile ?

En comparaison avec les années 90, les Smartphones d’aujourd’hui bénéficient d’une évolution tout simplement impressionnante. Par ailleurs, le processus de transformation est loin d’être terminé, puisqu’il est fort probable que les appareils que nous utilisons actuellement vont être dépassés d’ici plusieurs années. Ce qui est sûr, c’est qu’il y aura encore beaucoup de surprises en termes de conception de Smartphone. Avec les antennes 4G qui sont sur le point de se transformer en 5G, tout est possible.

En effet, la quantité des données échangées augmente un peu plus pour que les usagers puissent bénéficier de tous les avantages d’utilisation. Toutefois, la couverture offerte par les opérateurs téléphoniques doit également suivre cette évolution afin de rendre le Wifi beaucoup plus rapide. On constate justement que la couverture se limite souvent aux grandes villes.

Lorsque vous vous éloignez un peu, la mauvaise qualité du réseau ne permet pas de communiquer. Cela dit, il est important d’optimiser la couverture qui est indispensable pour profiter de toutes les avancées technologiques.

 

 

S'abonner
Notifier
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments