Quel avenir pour les platines Blu-Ray après le retrait de Samsung ?

Dernière mise à jour: 22.09.19

 

Reconnu comme l’un des formats les plus performants en matière de rendu graphique et sonore, le Blu-Ray serait aujourd’hui en phase de déclin. Le géant coréen Samsung a d’ailleurs annoncé son retrait officiel du marché de production des fameux lecteurs. Analyse de la situation des platines laser de dernière génération.

 

État des lieux du marché

Samsung ne produira plus aucun nouveau lecteur Blu-Ray à partir de cette année 2019. L’annonce officielle diffusée durant le Samsung Forum 2019, à Porto au Portugal en février, sonne le glas pour cet appareil en ce qui concerne la marque Samsung. Et pour cause, le constructeur coréen prévoit la fin imminente du format. Avant que vous ne réalisiez un scénario catastrophe dans votre tête par rapport à cette disparition prochaine du meilleur format existant à ce jour, il convient de faire un petit point de la situation. 

Tout d’abord, revenons un peu sur l’histoire. La technologie Blu-Ray créée par Sony en 2006 ne s’est réellement développée en matière de vente et acquis des parts de marché intéressantes que quelques années plus tard, après l’abandon des recherches sur le développement de son prédécesseur, le DVD haute définition, par Toshiba et ses partenaires. 

En quelque sorte, l’on pourrait alors penser que le Blu-Ray a pu saisir cette opportunité pour se positionner en successeur attitré de cette technologie. D’ailleurs, les résultats l’ont confirmé à l’unanimité, les lecteurs utilisant le laser bleu violet restent les meilleurs à l’heure actuelle, en matière de qualité d’image et de son. Les recherches continuent d’ailleurs et la technologie ne cesse d’évoluer, proposant entre autres aujourd’hui les options 4K ou upscaling en matière de dernier cri. Mais même malgré ce retrait officiel du Coréen de la course, la bataille pour produire le meilleur lecteur Blu-Ray 4k continue de faire rage. Le nombre de différents concurrents en lice le conforte d’ailleurs, le format dispose encore de belles années devant lui. 

Le jour où Sony, le créateur arrêtera sa production, les inquiétudes pourront alors se poser, notamment pour les puristes qui ne jurent que par du matériel de qualité et à la technologie pointue. Bien entendu, même si des études Nielsen menées aux États-Unis indiquent une régression de 5 % de l’acquisition du matériel par les ménages, cette statistique significative n’indique en aucune manière la fin du format. D’ailleurs, la preuve se situe dans le fait où les anciens formats abandonnés continuent toujours d’exister aujourd’hui, même à degré moindre. Les anciens lecteurs VCD et DVD continuent de fonctionner au cœur des ménages.

 

 

Les raisons probables du retrait

Compte tenu des différents coûts financiers investis dans la conception, les études et la réalisation du lecteur Blu-Ray, il va de soi que le produit fini atteigne une valeur conséquente. Pour revenir dans leurs frais et constituer leur marge bénéficiaire, les constructeurs n’ont d’autre choix que de proposer des prix élevés. Nous le constatons tous d’ailleurs sur les étals des magasins spécialisés, les prix varient en fonction de la marque et de la fiche technique, mais ils restent tout de même bien élevés par rapport aux derniers modèles de lecteurs qui existaient auparavant. 

Néanmoins, il reste important de se rendre compte que comme toute nouveauté technologique, les différentes platines Blu-Ray suivent un cycle de vie. Il est donc normal que les prix aient été parfois prohibitifs au moment de la sortie officielle, mais avec le jeu de la concurrence, de la consommation et du temps, le prix de vente commence à se stabiliser. Suivant le cycle de vie du produit, nous pouvons aujourd’hui acheter un modèle moins cher par rapport à un autre. Même s’il s’agit de la même marque, celui disposant des dernières avancées technologiques vaudra toujours plus par rapport à une version antérieure. 

En ce qui concernerait Samsung en particulier, outre cette analyse mettant en lumière un coût qui constitue un frein à la consommation, d’autres raisons pourraient expliquer son retrait. Tout d’abord, signalons que les dernières créations de cette marque datent déjà de quelques années et qu’aucun projet de remplacement ou d’amélioration n’a filtré. Peut-être s’agit-il d’une décision suite à un passage dans une période difficile, et que devant la concurrence, la sagesse imposait de rester immobile et d’observer. Ou alors, il se peut qu’il s’agisse d’une stratégie pour étudier de nouvelles solutions et établir le prochain plan d’action pour réaliser les nouvelles visions du groupe.

 

 

Les nouvelles alternatives

En effet, toujours durant le Samsung Forum de février 2019, l’engagement du constructeur coréen de s’impliquer un peu plus dans un autre univers multimédia a été remarqué. Il serait alors en train de radicalement repositionner sa stratégie, avec à terme l’objectif de la dématérialisation à 100 %. D’ailleurs, cette intention peut se vérifier avec l’intégration des différentes applications pour contenu multimédia dans ses derniers modèles de téléviseurs connectés. 

Avec la montée en force du streaming en tant que nouvelle tendance pour le visionnage de films, Samsung a donc décidé de laisser la part belle à ses concurrents en ce qui concerne le marché physique, pour se concentrer dans un autre secteur potentiellement plus porteur. Cependant, il aura fort à faire pour réussir à donner le même, sinon plus de plaisir que celui que procure un support matériel. En effet, même si le streaming actuel propose déjà des options en haute définition et même en 4K, la qualité de son et d’image génère quand même nettement plus de plaisir sur un bon lecteur Blu-Ray 4k. 

En d’autres termes, la fin des platines supportant ce format numérique ne risque pas encore d’arriver de sitôt. Samsung se retire pour voguer vers d’autres horizons à exploiter, mais les autres acteurs de cette branche continueront de fournir le marché. Du moins, il en sera ainsi jusqu’à la découverte d’une nouvelle solution encore plus performante. Et quand bien même ce moment arrivera, le Blu-Ray continuera de fonctionner. Les lecteurs trouveront toujours des amateurs pour les faire fonctionner, tout comme aujourd’hui encore, certains trouvent leur plaisir en visionnant leurs films préférés avec les vieux magnétoscopes VHS. 

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...