Causes possibles et solutions pour l’écran bleu de la mort

Dernière mise à jour: 28.10.21

 

Vous travaillez assidûment sur votre ordinateur, avec la concentration à son summum. Au moment où vous vous y attendez le moins, un écran bleu apparaît, avec un message. Vous avez à peine le temps de le lire que le système redémarre. Que s’est-il passé ? Et comment y remédier ?

 

Les manifestations de l’écran bleu

Une tâche vous absorbe totalement et vous laisse à peine le temps de lever le nez pour souffler un peu. En pleine immersion dans votre travail, le blue screen s’invite et coupe le fil d’idées que vous deviez pourtant coucher concrètement dans votre machine. L’écran bleu se manifeste de manière imprévisible, et pourtant c’est bien connu. En un clin d’œil, tout disparaît de votre écran, celui-ci affiche une couleur bleue, et commence à afficher un message. 

Encore sonné par la situation, vous commencez à peine à lire le message que l’ordinateur s’arrête, avant de redémarrer tout seul. Cette exécution bien connue des spécialistes en informatique, et toujours mal vécue par n’importe quel utilisateur d’ordinateur, s’appelle « l’écran bleu de la mort » ou « erreur fatale », puisqu’elle réduit à néant tous les travaux en cours, surtout si vous n’avez pas pris l’habitude de sauvegarder votre travail de manière systématique. 

Entre colère et frustration, vous ne pouvez qu’assister impuissant devant le fond d’écran bleu qui précède un nouveau lancement de la machine. Selon la version de votre matériel, le blue screen Windows 10 diffère de l’écran bleu Windows 7. Les causes peuvent également varier, ainsi que les solutions susceptibles de régler ce problème qui risque de devenir récurrent.

Heureusement, généralement, le redémarrage de l’ordinateur se fait automatiquement après un écran bleu. S’il ne se relance pas automatiquement, vous pouvez l’effectuer manuellement, en appuyant sur le bouton de mise sous tension. Cette possibilité vous donne l’opportunité de détecter les causes probables, que vous pouvez diagnostiquer assez facilement selon les faits. Si l’écran bleu du pc se reproduit assez rapidement après que la machine soit allumée, vous pouvez déduire un matériel défectueux à réparer d’urgence. Autrement, il peut aussi s’agir d’une défaillance du système d’exploitation.

Les causes probables de l’écran bleu

Afin d’éviter ce souci informatique à l’avenir, vous devez au préalable déterminer les éventuelles causes qui auraient pu déclencher l’apparition de cette page bleue. En général, les raisons se déclinent en deux catégories principales, à savoir physiques et techniques.

Les causes matérielles

Cette spécification se rapporte aux différents facteurs physiques qui auraient pu influencer l’intégrité de l’ordinateur, et provoquer cet arrêt inopportun. Pour cerner rapidement l’origine, voici quelques conduites à tenir.

 – Même si vous étiez totalement concentré sur la réalisation de votre tâche et que vous ne prêtiez pas attention à votre environnement de travail, la capacité de vous rappeler vos faits et gestes sur l’ordinateur peut vous aider de la bonne manière. Avoir effectué un jeu ou suivre une formation par téléconférence peuvent donner divers indices, tout comme le fait d’avoir seulement édité un document texte ou utilisé un tableur. La lecture d’une vidéo en mode local ou en ligne peut fournir des éléments de réponse par rapport à la génération du message d’erreur windows.

 – Contrôlez le niveau de température de votre PC. Une chaleur un peu trop prononcée pourrait indiquer un mauvais fonctionnement du matériel de refroidissement. Le ventilateur peut subir un dysfonctionnement et ne plus souffler correctement sur les processeurs, provoquant la surchauffe de ces derniers. 

Une installation de la machine dans un endroit confiné peut également limiter la circulation de l’air et pénaliser le système de ventilation. Par ailleurs, l’accumulation de poussière dans la coque peut également entraîner un impact important sur la chaleur des composants électroniques. La réduction de performance peut finir par créer des défaillances matérielles, et l’exécution d’un windows stop code se lance alors pour prévenir les éventuels dommages plus importants.

 – L’écran bleu windows 10 peut se déclencher suite à un raccordement de l’ordinateur à un périphérique ou un pilote défectueux. Vérifiez par conséquent quel appareil ou périphérique vous avez connecté à votre machine. Une imprimante, un écouteur, une clé USB ou encore un appareil photo numérique peuvent alors expliquer le message informant que votre ordinateur a rencontré un problème et doit redémarrer. Dans ce cas, vous n’avez rien d’autre à faire que retirer les appareils branchés à l’ordinateur, et attendre le redémarrage de votre ordinateur.

 – Un ordinateur Windows 7 affiche un écran bleu et son démarrage est impossible. Cela peut se produire suite à une défaillance matérielle grave, et vous devez penser éventuellement à changer de matériel. Pour confirmer cette situation, essayez de rallumer le pc après quelques minutes, afin de vérifier qu’il est toujours opérationnel. Dans le cas contraire, il faudrait peut-être envisager de changer votre pc.

 

Les causes techniques

La consultation de cette partie dépend avant tout de la capacité de la machine à redémarrer, après l’apparition de l’image bleue. Si le cas se présente, vous aurez la possibilité de récupérer les informations affichées dans le message d’erreur windows. Celui-ci vous indiquera le type de raison qui a provoqué l’arrêt de votre machine et son redémarrage automatique. Des moyens différents permettent de réussir à obtenir ces informations.

 – Récupérez les informations figurant sur l’écran bleu de Windows 10 avant l’arrêt. Ouvrez Windows, puis désactivez le redémarrage automatique du système. Vous aurez ainsi le temps de noter les informations de l’écran bleu. 

Pour ce faire, voici une procédure simple et rapide pour arriver à cette interface. Cliquez sur le bouton droit de la souris après avoir pointé sur Ordinateur. Ouvrez le menu « Propriétés ». Vous arriverez à une fenêtre donnant des informations sur votre système. Cliquez ensuite sur « Paramètres systèmes avancés », puis « Démarrer et restaurer ». Vous pourrez alors décocher la case vous invitant à annuler le redémarrage automatique.

 – Notez le message d’erreur à l’apparition de l’écran bleu. Si vous travaillez sous Windows 10, vous le trouverez au bas de l’écran. Par contre, vous devez compter trois lignes à partir du haut pour trouver cette information d’erreur sur les versions plus anciennes, comme Windows 7 par exemple. Pour un repérage facile et rapide, vous devez tenir compte de trois indices importants. 

Pour commencer, le message d’erreur est toujours écrit en caractères majuscules, justement pour que le regard s’y pose directement. Ensuite, vous trouverez aussi un code au format « 0x0000 ». Enfin, le fichier système  responsable du blue screen windows 7 peut aussi être affiché. Ces données suffisent généralement pour localiser la source de l’erreur.

 – Dans le cas où l’écran bleu ne se manifeste plus après le redémarrage, la prudence conseille de toujours en chercher la cause, pour éviter les mauvaises surprises ultérieures. Vous pouvez obtenir cette information par l’intermédiaire des minidumps, des fichiers fabriqués automatiquement dès qu’une erreur système se déclare. Certains logiciels comme Bluescreenview permettent par exemple de reconstituer le contenu d’un écran bleu, et vous aider à déchiffrer le dernier message.

 – Les différents indices obtenus permettront de déterminer, mais aussi de solutionner les problèmes, en effectuant des recherches sur le web. Par ailleurs, Windows 10 affiche désormais un code QR en cas d’apparition d’un blue screen. Toutefois, les solutions proposées sur la page correspondante restent limitées.

Interprétation des erreurs les plus courantes et solutions

Environ 350 codes d’erreurs connus figurent sur un site de vue d’ensemble de Microsoft. Malgré tout, vous devrez être fort en anglais et disposer d’une connaissance poussée en informatique pour bien comprendre les indications de ce site. Voici une liste non exhaustive de ces codes d’erreur.

 – Défaut de mémoire

Indication : DATA_BUS_ERROR

Solution : Vous devez vérifier la fonction de verrouillage de la mémoire vive. L’application MemTest vous donne un bilan précis de cette situation. Au besoin, vous devrez remplacer le matériel défectueux.

 – Pilote manquant

Indication : INACCESSIBLE_BOOT_DEVICE

Solution : Vous devez mettre à jour le pilote, en le téléchargeant sur Internet. En cas de nécessité, vous devez le désinstaller et le réinstaller.

 – Virus ou malware

Indication : INACCESSIBLE_BOOT_DEVICE

Solution : Si les pilotes de périphériques ne sont pas en cause, il ne peut s’agir que d’une attaque virale. L’exécution de l’antivirus devrait suffire pour remettre de l’ordre et en finir avec les écrans bleus. Dans le BIOS, passez de « IDE » à « AHCI).

 – Panne de matériel

Indication : UNEXPECTED_KERNEL_MODE_TRAP

Solution : Vous devez procéder à une désinstallation, puis à une réinstallation des pilotes de périphériques. Cette opération concerne généralement tous les périphériques que vous venez d’ajouter dans votre ordinateur.

 – Température trop élevée

Indication : UNEXPECTED_KERNEL_MODE_TRAP

Solution : Vérifiez que le ventilateur fonctionne correctement. Dans le cas contraire, vous devez le changer. Pensez également à placer votre machine dans un environnement toujours aéré. Au besoin, ouvrez et nettoyez votre pc en profondeur, pour l’élimination de la poussière.

 – Surexploitation de la mémoire CPU

Indication : NTFS_FILE_SYSTEM

Solution : Ouvrez le Gestionnaire des tâches pour y rechercher les processus complexes. Désinstallez, puis réinstallez le programme qui s’y rapporte. Pour les processus Windows, vous devez vérifier les erreurs sur le disque dur où Windows est installé, à savoir C:\ clic droit, « propriétés » « outils » et enfin, « Vérifier ».

 – Pilotes de périphériques incompatibles ou obsolètes

Indication : IRQL_OT_LESS_OR_EQUAL

Solution : Ouvrez le gestionnaire de fichiers, en recherchant la commande « mmc devmgmt.msc » dans le menu démarrer. Sélectionnez les pilotes de périphériques récemment ajoutés. Cherchez la dernière version de pilote correspondant auprès du fabricant, en boutique ou sur Internet. Il ne vous reste ensuite qu’à l’installer.

 – Accès non désiré à la mémoire

Indication : BAD_POOL_CALLER

Solution : Ouvrez le gestionnaire de périphériques, puis voyez les différents pilotes de périphériques que vous venez d’ajouter. Recherchez alors les dernières versions pour chaque pilote respectif, et installez-les.

 – Système de fichiers défectueux

Indication : FAT_FILE_SYSTEM

Solution : Recherchez check disk en tapant « chkdsk » dans le menu démarrer. Exécutez la commande, puis vérifiez le fonctionnement du disque dur.

 – Défaut de mémoire

Indication : OUT_OF_MEMORY ou  PAGE_FAULT_IN_NON_PAGED_AREA

Solution : La mémoire devient parfois inaccessible. Vérifier le système de verrouillage de la mémoire vive. En cas de détérioration, pensez à remplacer d’urgence ce matériel.

 – Pilote de périphérique défectueux

Indication : UNABLE_TO_LOAD_DEVICE_DRIVER

Solution : Ouvrez le gestionnaire de périphériques, puis voyez les différents pilotes de périphériques que vous venez d’ajouter. Recherchez alors les dernières versions pour chaque pilote respectif, et installez-les.

 – Logiciel défectueux

Indication : KMODE_EXCEPTION_NOT_HANDLED

Solution : Désinstaller les derniers logiciels que vous venez d’utiliser sur votre machine, puis réinstallez-les. Si vous revenez souvent au même stade, il est préférable de changer ou d’en trouver des versions qui soient compatibles avec le système.

 – Erreur de fichier système – fichier .sys

Indication : KMODE_EXCEPTION_NOT_HANDLED

Solution : Si vous vous y connaissez en informatique, vous pouvez procéder à l’opération vous-même. Il faut exécuter l’outil de réparation Windows pour réparer les fichiers systèmes, ou au pire, formater l’ordinateur.

Mode de réparation

Les solutions étant connues, l’application peut être gênée par l’écran bleu qui se renouvelle sans cesse. Plusieurs moyens vous permettent de veiller à ce que la remise en état se fasse sans encombre.

 – Mode sans échec

Utiliser votre ordinateur dans ce mode d’exploitation vous permet d’effectuer les tâches sans risquer de tout perdre après Windows 10 blue screen. Pour ce faire, appuyez sur la touche F8 et maintenez la pression pendant le démarrage. Vous passez ainsi en mode sans échec, durant lequel Windows ne charge que les pilotes et applications nécessaires pour une utilisation réduite au strict minimum. Ce type de fonctionnement peut aider à résoudre des problèmes impossibles à traiter en mode normal.

Si l’appui de la touche F8 ne fonctionne pas, vous avez un autre moyen de lancer le mode sans échec. Rendez-vous sous Windows, puis lancez la fonction « msconfig » dans le menu démarrer. Exécutez-la en tant qu’administrateur, avec un clic droit.

 – Autres méthodes

Le bluescreen peut être réparé de plusieurs autres manières. Si votre ordinateur a rencontré un problème suite à la défaillance du lecteur DVD, il est possible de redémarrer Windows dans sa dernière configuration, ou de restaurer le système.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES