Nos conseils sur les logiciels de carte de visite à privilégier

Dernière mise à jour: 18.05.22

 

Même si nous vivons actuellement dans une ère où tout se passe par le numérique, une carte de visite en papier reste toujours d’actualité et c’est d’ailleurs un élément majeur qui devrait clore un premier contact. Pour sortir du lot, faire des économies et obtenir exactement le rendu que l’on souhaite avoir, il est toujours plus bénéfique de créer et d’imprimer ses cartes de visite soi-même gratuitement. Et afin d’arriver à vos fins, vous allez avoir besoin d’un logiciel riche en fonctionnalités, c’est pourquoi nous avons fait la sélection des meilleurs logiciels pour créer une carte de visite. Les voici !

 

Les préalables à savoir

Avant même de vous aventurer à télécharger un modèle de carte de visite Word gratuit, il est important que vous sachiez exactement quelles informations introduire dans votre carte. Il vous sera ensuite facile de les insérer au moment de vous servir du logiciel de votre choix. Voici donc les informations importantes :

  •       Le logo de la firme et son slogan
  •       Votre nom et vos prénoms suivis du poste que vous occupez
  •       Votre numéro de téléphone et votre mail
  •       L’adresse de la société
  •       La page web de l’entreprise

Vous l’aurez compris, ici l’enjeu est de permettre à la personne qui reçoit votre carte de connaître votre domaine d’expertise tout en lui donnant la possibilité de garder ou de prendre contact avec vous.

Cela fait, passons aux choses sérieuses : la question des logiciels ! Sans plus attendre, voici ceux qu’il faut privilégier :

 

Illustrator

Si vous utilisez déjà une suite Adobe, le nom de ce logiciel ne devrait plus sonner nouveau aux creux de vos oreilles. Il a été principalement conçu dans le but de créer des illustrations vectorielles qui se composent essentiellement de points d’ancrage. En ce sens, comme ce type d’illustration ne tient pas compte des pixels, mais des images, elle a l’avantage de fournir un fichier non pixélisé quand vous agrandissez ou quand vous la réduisez. Vu sous cet angle, on comprend pourquoi il s’agit du choix n° 1 de beaucoup lorsqu’il est question de concevoir des icônes ou des logos.

Vous pourrez ainsi essayer de créer un exemple de carte de visite via ce logiciel. Il vous offre la possibilité d’effectuer des dessins à main levée, mais vous pourrez aussi vous contenter d’utiliser les tracés qui sont déjà présents. Il sera même possible de modifier la couleur de certaines images pour plus d’originalité. Le premier essai vous permettra de créer une carte de visite gratuite, mais les services d’après seront, quant à eux, payants.

Photoshop

Il s’agit sans doute du logiciel de carte visite le plus populaire de notre sélection et la bonne nouvelle c’est qu’il ne sert pas uniquement pour retoucher les photos ou effectuer des traitements PAO. En effet, il permet aussi de faire ses cartes de visite soi-même gratuitement. Cela est rendu possible grâce au fait qu’il offre la possibilité de combiner des images et des photos à travers des calques qui sont d’une quantité importante. Bien qu’il puisse occasionner des frais d’un minimum de 11,99 euros le mois, le jeu en vaut largement la chandelle, car à la clé, vous obtiendrez une carte de visite design.

 

InDesign

Les PAO-ïstes le savent sûrement : c’est le logiciel incontournable du moment. Et pour cause, il est en mesure de vous permettre de créer une carte de visite de qualité professionnelle tout comme il sera possible d’y fabriquer des cartes postales, une brochure, un magazine et même un livre. Vous n’avez surement plus besoin que l’on vous fasse un dessin : ses fonctionnalités sont poussées et les actions disponibles sont nombreuses, sous la seule condition que vous savez vous y prendre. Et comme vous vous en doutiez, tout cela a un prix, même si l’essai est gratuit. Plusieurs formules sont mises en avant sur le site d’Adobe et des tutoriels sont même disponibles dans le cas où vous êtes un non-initié du domaine.

 

Publisher

La création de votre carte de visite peut également se faire via le logiciel Publisher. Il s’agit d’un outil qui sert à effectuer un travail de PAO et fait partie des suites que Microsoft Office propose. En ce sens, il est impossible de l’utiliser de manière gratuite, mais la bonne nouvelle c’est que son utilisation s’avère moins complexe par rapport aux autres logiciels. Toutefois, il importe de préciser qu’il n’offre pas des fonctions avancées à l’exemple de la suite Adobe. Ceci dit, il vous permettra de choisir entre toute une variété de templates. Si vous hésitez à investir dans ce logiciel, le mieux serait de se tourner vers Libre Office Draw qui peut être vu comme étant son équivalent gratuit.

Canva

Le logiciel canva de carte de visite plait essentiellement par sa conception classique qui permet une utilisation en toute aisance. Il n’est donc pas nécessaire d’être un graphiste chevronné pour espérer obtenir un rendu correct avec lui. Il s’agit d’un outil en ligne qui sert surtout pour les conceptions de type graphique. Vous trouverez sur le site une pléthore de templates à caractère gratuit et il vous sera possible de les personnaliser à vos goûts. Cela est intéressant dans le sens où vous ne serez pas exposé à des erreurs de formats.

 

Quelques conseils pour partir du bon pied 

Comme vous vous en doutiez sûrement, il existe encore plusieurs logiciels qui vous permettront de créer votre propre carte, mais nous avons privilégié les plus appréciés du moment. Enfin, avant de vous attaquer à la création proprement dite, voici quelques indications pour vous démarquer du lot malgré l’utilisation d’un logiciel de carte de visite. Tout d’abord, en termes de dimensions, votre carte doit à peu près faire la taille d’un adaptateur secteur USB

Quant aux couleurs, il importe de les paramétrer en CMJN étant donné qu’il s’agit d’un mode spécialement conçu pour les impressions. Par ailleurs, afin d’avoir des documents non sujets à des liserés blancs, pensez à ajouter des fonds perdus ou des débords, cela vous facilitera également la tâche au moment de la découpe. Et surtout, la lisibilité doit être une priorité, évitez donc de trop surcharger votre carte.

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES