La SVOD : un marché porteur

Dernière mise à jour: 23.09.19

 

Chaque année, le Digital Entertainment Group réalise une étude par rapport aux dépenses qu’engagent les foyers américains dans le divertissement. Pour le troisième trimestre de l’an passé, il apparaît que la SVOD est au cœur de la passion des Américains. Ces chiffres record laissent entendre une année prometteuse en tout cas pour l’industrie du cinéma.

 

Troisième trimestre 2018 : des chiffres qui en disent long

Par rapport aux résultats du premier et du second trimestre 2018, le troisième trimestre annonce une croissance en seulement quelques mois de plus de 15% dans les dépenses relatives aux divertissements. Selon les derniers chiffres, les foyers américains auraient engagé dans les 5.7 milliards de dollars de dépenses dans les loisirs vidéo à domicile.

Ce marché annonce carrément un renversement de la tendance. Si le marché SVOD est en croissance de plus de 15%, le marché physique ne cesse de décroitre et perd environ 11% à 13% de ses chiffres d’affaires. Apparemment, de plus en plus de personnes abandonnent la location et l’achat DVD pour se tourner vers les abonnements SVOD.

En effet, le marché SVOD reste en tête pour la meilleure performance, avec une croissance de plus de 30%, soit environ 3.3 milliards de dollars de recettes pour ce seul trimestre. D’ailleurs, quelle que soit la conception que l’on a du marché SVOD, qu’elle soit assimilée comme étant un système de Pay Tv ou que l’on la considère comme incorporant tout simplement le marché du vidéo, la SVOD est en train de renverser la tendance en écrasant tout sur son passage, et surtout, en redéfinissant le système dans les médias, notamment les cartes du pouvoir.

Quant au téléchargement, l’EST est également en hausse. On dénote notamment une croissance de 18% soit 624 millions de dollars. Ce n’est pas chose nouvelle, puisque depuis l’an dernier, le téléchargement définitif gagne beaucoup de terrain. Le principe est simple, plus les dépenses engagées dans les films de cinéma augmentent, plus l’EST se porte très bien.

Quant à la VOD, on constate tout de même un redressement, si dans les deux premiers trimestres, les périodes furent compliquées pour ce marché. La VOD a connu une croissance de 10% durant les trois derniers mois de l’année 2018.

 

 

Les chiffres de 2018, une démonstration de la croissance du marché SVOD

Pendant les trois premiers trimestres, les chiffres démontrent que le marché SVOD a connu une croissance de 11%, soit dans les 17 milliards de dollars. Le marché de la SVOD, à lui tout seul représente plus de la moitié de la totalité des dépenses de divertissement d’un ménage en vidéo, en dehors du système du Pay TV. Dans le cadre des dépenses numériques de vidéo, en incluant le téléchargement définitif ou EST et les VOD, la SVOD représente plus de 70% du marché.

Au fur et à mesure que le digital progresse, le marché gagne également en termes de chiffres d’affaires. On constate à l’issue de ces chiffres que la SVOD, si elle suit cette vitesse de croisière, pourrait atteindre plus de 13 milliards de dollars de recettes en seulement une année. C’est la première fois que l’industrie du marché vidéo explose un tel record. Même le Box-Office domestique est en train de se faire écraser par la SVOD.

Dans tous les cas, au-delà de l’analyse simple de l’évolution du marché, ces chiffres nous indiquent qu’une véritable révolution du modèle économique des studios et du comportement des consommateurs est en train de s’opérer. On laisse de plus en plus place aux programmes, qui vont associer le « on demand » notamment l’OTT et le sans publicité.

On attend encore ce que vont sortir les chiffres du dernier trimestre, mais en tout cas, si la courbe suit la même direction, on est en route de dépasser le plus haut niveau dans le cadre du marché du divertissement américain, avec plus de 23 milliards de dollars de recettes.

 

 

Le marché SVOD en France

Cela fait à peu près 12 années que la SVOD a également intégré le marché en France. Force est de constater qu’à l’instar des autres pays de l’Europe, le marché de la SVOD se développe tout aussi rapidement en France et notamment depuis 2014, lorsque Netflix est proposé sur le marché français.

En 2015, la CSA a lancé une étude du marché, par rapport à cette évolution. On compte en 2015 trois fois plus de plateformes SVOD qu’en 2010. En 2015, on comptait dans les 65 plateformes, avec une progression de 10 plateformes en moyenne chaque année depuis.

C’est un marché qui se veut très porteur. En moyenne, la SVOD représente 249 millions d’euros pour la France uniquement, et ce dans l’année 2017. Chaque année, ce chiffre augmente de 91%, sachant qu’en 2016, ces chiffres s’élevaient à 131 millions et en 2015 à seulement 82 millions. Cette forte croissance n’est pas tout à fait chose nouvelle. Depuis 2012, le marché du SVOD  a connu une croissance hors pair, qui n’a jamais été constatée dans aucun autre domaine. Les chiffres d’affaires ne se sont pas dédoublés, ils ont été multipliés par neuf.

Suivant un petit sondage effectué, 25% des internautes français utiliseraient le service SVOD à l’aube de l’année 2018. Chaque année, ces chiffres connaissent une hausse d’environ 13 points. Bien entendu, la répartition se différencie suivant l’âge. Par exemple, pour les Français de plus de 15 ans, 91% des vidéos sont consommées de manière traditionnelle sur la télévision, et seulement 2% sont consultées sur le marché SVOD.  Dans tous les cas, la tendance est la même, la plus grande majorité de consommateurs du marché SVOD consomme leur programme via la télévision, suivie par un ordinateur et enfin, les terminaux mobiles.

Dans tous les cas, à travers le monde, le marché du digital est assurément en train de se renforcer. Jusqu’à lors, seule la SVOD connaît une forte croissance, qui est d’ailleurs vraiment très rapide. Mais il n’en n’est pas moins pour les autres systèmes tels que l’EST et la VOD qui eux, sont également en train de progresser, mais lentement.

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...