Top 3 des logiciels de Media Center

Dernière mise à jour: 20.02.20

 

Notre époque actuelle évolue sous l’influence des avancées de la technologie. Les nouveaux instruments nécessaires pour faciliter le quotidien deviennent de plus en plus élaborés, pour simplifier la vie. Le Média Center figure dans la liste de ces outils polyvalents présentés sous forme de logiciel, pour des séances audiovisuelles confortables.

 

Kodi : le pionnier des logiciels de Media Center

À l’origine, le Media Center désigne un appareil destiné à stocker et lire différents types de contenus audiovisuels. Si son interface se destine surtout pour une lecture sur un écran de télévision, des recherches ont été menées pour étendre cette possibilité à d’autres supports. Désormais en concurrence avec le meilleur lecteur multimédia, le logiciel Media Center est né.

Kodi constitue le pionnier dans cette aventure logicielle consistant à apporter plus de champs d’application à la lecture d’un contenu multimédia, tels que la musique, les images et photos de différents formats, et bien sûr des films et vidéos aux origines multiples. À sa création en 2003, ce logiciel a équipé la Xbox. Il a rapidement été développé pour une utilisation sur différents systèmes d’exploitation, en l’occurrence Windows, iOS et Android, pour ne citer que les plus célèbres. Son principal atout réside dans sa grande facilité de prise en main et son interface intuitive, que vous pouvez d’ailleurs personnaliser au niveau de l’apparence.

Pour le choix vidéo, Kodi vous donne l’avantage de vous informer sur chaque film que vous souhaitez visionner en vous fournissant tous les détails le concernant, du synopsis à la durée en passant par le casting et les notes des auditeurs. Il peut en outre s’adapter à de nombreux formats de fichiers, en proposant plus de 300 extensions possibles. En ce qui concerne la musique, le même souci du détail pour chaque morceau revient, avec un système de classification basé sur plusieurs paramètres, comme le genre, l’artiste ou le titre entre autres.

Vous avez même la possibilité de télécharger les paroles avec une application dédiée. Et pour compléter le tableau, Kodi est compatible avec de nombreux modèles de télécommande. Vous avez aussi la possibilité de le diriger à partir de smartphone ou tablette, en utilisant la technologie CEC. À ce jour, Kodi constitue toujours une référence en termes de Media Center.

Plex : une copie plutôt originale

Développé à partir du même code source que Kodi, le logiciel Plex diffère du premier dès la présentation visuelle de son arrière-plan. Pour les fonctionnalités, vous avez la possibilité de l’utiliser pour différents types d’appareils. Seulement, vous devez créer un compte et procéder à une configuration du serveur pour y intégrer ces différents appareils, et donc permettre à ces derniers d’accéder à tous les contenus multimédias qui s’y trouvent. Pour faciliter cette procédure, le moyen le plus simple consiste à disposer d’un ordinateur connecté à Internet et allumé en permanence.

Celui-ci deviendra l’hébergeur des différents fichiers qui vous intéressent, vidéo, photo ou musique. Par ailleurs, Plex propose un design beaucoup plus simplifié, et propose l’avantage de vous guider dans la manipulation des médias (recherche, stockage, parcours…). Les canaux sont beaucoup plus restreints par rapport à Kodi, mais permettent toutefois d’avoir un aperçu général des différentes propositions du premier coup d’œil. Pour bénéficier d’une meilleure expérience utilisateur, autrement dit de plus de fonctionnalités et de choix, vous pouvez opter pour la version payante du logiciel.

La possibilité de disposer des diverses fonctions, comme la reconnaissance de la musique ou de la vidéo, et même l’application du contrôle parental s’ouvre alors à votre usage. En outre, vous avez dans ce cas le choix de maintenir l’option ordinateur pour hébergeur, ou obtenir un accès réglementé à la synchronisation cloud avec vos appareils. Le mode de paiement se fait en une seule fois ou sous forme d’abonnement mensuel. Selon les cas, la première installation peut nécessiter un paiement spécifique, notamment sur iOS et Android.

 

MediaPortal : l’alternative de Windows

Pour ne pas rester sur la touche, Windows n’a pas tardé à développer son propre Media Center, dédié à une utilisation exclusive sur sa plateforme. Media Portal voit alors le jour, avec un avantage qui saute aux yeux : une interface réellement simple et intuitive, dans laquelle même un débutant ne risque pas de se perdre. Dans le domaine des fonctionnalités, MediaPortal n’a pas lésiné sur les moyens, en proposant un éventail complet de tous les détails exploitables. L’opération commence par la possibilité de répertorier les fichiers vidéo en fonction de leur format, à savoir des fichiers vidéo classiques, des DVD ou des disques Blu-Ray.

Par la même occasion, vous pouvez obtenir en parallèle toutes les informations relatives à chaque film, comme dans Kodi. Vous pourrez alors effectuer vos sélections en fonction des catégories, des acteurs, en plus de disposer du visuel des jaquettes et du résumé de chaque histoire. Dans un autre contexte, avec ce logiciel, vous avez accès à de nombreuses chaînes télévisées en direct. Vous pouvez profiter de plusieurs émissions de fameuses chaînes télévisées du monde entier, avec des visionnages en temps réel ou en différé. Vous pouvez même en effectuer des enregistrements.

Par contre, la présence d’une carte TV constitue un impératif pour cette dernière option. Pour profiter de la télévision gratuite au maximum, le logiciel MediaPortal vous ouvre l’accès à un guide TV complet, qui vous assiste dans la classification personnalisée de vos programmes. Par exemple, vous pouvez ranger toutes les chaînes de séries dans un même groupe que vous nommerez Série, pareil pour les chaînes de documentaires dans un dossier éponyme, ainsi que pour toutes les autres rubriques qui vous intéressent.

En outre, votre entrée est assurée dans la base de données du site IMDB, la référence internationale en matière de cinéma et de séries. En bref, vous avez en mains toutes les cartes de votre programmation télévisée. La partie musicale suit à peu près le même cheminement, pour un classement aisé en divers dossiers par genre, artiste, avec la facilité de créer une liste de lecture personnalisée indiquant tous les détails de chaque morceau.

 

 

Laisser un commentaire

  S'abonner  
Notifier
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...