Le casque VR — pas uniquement pour les jeunes, les seniors peuvent aussi en profiter !

Dernière mise à jour: 26.11.20

 

Si la réalité virtuelle n’a pas été une évidence dans les autres usages à part le divertissement, elle œuvre maintenant dans plusieurs domaines utiles à la société. Autant pour la jeune génération que l’ancienne, l’expérience du casque VR peut s’avérer pratique pour toutes sortes de circonstances qui nécessitent une expérience sensorielle unique.

 

La réalité virtuelle, à quelle fin ?

Comme l’a dit un scientifique : « La première vertu de la réalité virtuelle, c’est l’interaction. Le sujet n’est plus spectateur, il est acteur. » La réalité virtuelle peut donc se définir tout simplement par la création d’une réalité qui peut être modifiée selon les besoins, et se vit à travers un casque qui finalise l’immersion dans cette dimension. Dans une expérience de VR, la personne ne se contente pas d’observer, mais elle peut aussi entrer en interaction avec l’environnement virtuel.

Dans ce cas, l’objectif est d’amener la personne vers des activités en faveur du sens et du moteur dans un monde en 3D qui peut être une imitation du réel ou non. Si l’appellation a toujours causé des polémiques, cette expression n’est pas du tout un oxymore étant donné que les mots ne s’opposent pas. Sans entrer dans une longue explication sur le plan linguistique, l’appellation la plus correcte devrait tout simplement être « virtualité réaliste ». Il importe également de savoir faire la différence entre la réalité virtuelle et la réalité augmentée qui sont deux choses différentes. Dans une expérience de réalité augmentée, le processus consiste à faire exister dans un environnement réel quelque chose de virtuel. Ces deux procédés restent toutefois de belles expérimentations à vivre pour les plus intéressés.

La réalité virtuelle dans le domaine du divertissement

L’origine de cette appellation découle d’un dramaturge français qui a comparé le théâtre à une expérience de réalité virtuelle en raison des rôles temporaires joués par les personnages. Ce terme sera ensuite emprunté en 1985 par un scientifique pour désigner ce que nous appelons actuellement réalité virtuelle. Cette invention a très vite conquis le monde de la culture incluant donc le divertissement. Si l’on ne parle que de chiffres, les résultats restent très minces, néanmoins, si l’on prend le cas de la France, la moitié de la population a déjà effectué une expérience VR.

Ainsi, cette technologie est devenue incontournable dans plusieurs sortes de jeux, et plus récemment les jeux vidéos. Heureusement, avec les innovations apportées à travers les accessoires, la réalité virtuelle ne s’est pas arrêtée dans le monde du divertissement. Sa quête l’a, en effet, conduit dans d’autres territoires, comme celui de la médecine qui a pu faire progresser le traitement de certaines pathologies à l’aide du casque VR. Néanmoins, on ne peut ignorer le fait que le port de cet appareil ne fait pas que du bien aux neurones. C’est pour cela que le casque VR connaît une utilisation restreinte, quel que soit le domaine dans lequel il est employé.

 

Le casque VR dans le domaine de la médecine

En usage depuis déjà plusieurs années dans beaucoup de pays comme les USA, le casque VR est un moyen tout à fait simple pour aider quelques populations de patients. Dans plusieurs types d’interventions, les patients s’accordent à dire que le fait de plonger dans un monde virtuel à travers le casque VR atténue la douleur ressentie. Dans le cas des accouchements, celles qui ont déjà vécu ce moment avec un casque VR disent que la douleur s’estompe complètement ou du moins s’atténue beaucoup lorsqu’elles ne sont pas concentrées sur l’accouchement en question.

Dans d’autres cas, il arrive que l’on n’utilise même plus d’anesthésiant pour intervenir dans une opération, mais le casque VR suffit. Pour le cas des USA, des hôpitaux usent de cette invention pour soigner les tout-petits et simplifient la période de guérison. Sans distinction d’âge ni de sexe, cette méthode a déjà démontré son efficacité, et continue de servir dans le domaine de la médecine et d’autres domaines. Dans d’autres circonstances, l’utilisation du casque VR se veut aussi très utile pour le traitement de la perte de faculté motrice et sensorielle. En ce qu’il s’agit de phobies pour les jeunes comme pour les seniors, le casque VR est une des thérapies pour lutter contre cette pathologie. Le fait de vivre sa plus grosse peur dans un environnement inventé et contrôlé permet à l’esprit de réagir face à la situation.

Le casque VR pour les seniors

Dans les cas des seniors, l’existence du casque VR peut aussi avoir un avantage autre que dans un sens thérapeutique. Pour ceux qui voudraient encore voir le monde sans avoir pour autant les moyens et la force d’agir, l’expérience VR peut en partie satisfaire ce besoin. En effet, au lieu de s’ennuyer tout seuls au salon faute de vivacité pour bouger comme les plus jeunes, les seniors peuvent prendre leur casque et visiter un lieu.

Surtout pour ceux qui vivent en pension, cette innovation minimise le risque de dépression liée à la solitude quotidienne. D’ailleurs, cette méthode marche sur la majorité des seniors, pour ceux qui ont encore une vue intacte. Ils peuvent entre autres visionner des souvenirs d’enfance, les jours marquants de leur vie et aussi les souvenirs de famille. Pour ceux qui sont à la fin de leur vie, ce moyen leur permet de réaliser une dernière fois une balade dans un lieu précis avant de quitter ce monde.

Surtout pour les plus jeunes qui sont contraints de partir plus tôt à cause des maladies et des accidents, c’est peut-être l’expérience qui pourrait se rapprocher le plus du réel. Dans ce cas, on donne à ces personnes les moyens de partir plus en paix, et dans beaucoup moins de souffrance. On peut alors dire que l’invention du casque VR profite à tout le monde sans exception, aide également dans le domaine scientifique. Si l’appareil vous intéresse, vous avez ici une liste des meilleures offres en ce qui concerne le casque VR, selon le type que vous cherchez.

 

 

S'abonner
Notifier
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments