Culture geek : la démocratisation du marginal

Dernière mise à jour: 20.11.19

 

Les époques se suivent et ne se ressemblent pas. Chacune apporte son lot de nouveautés et de phénomènes de mode, emportant dans sa vague toutes les catégories de personnes sans distinction d’âge. Enfants, adolescents, adultes en devenir ou pleinement accomplis, tout le monde succombe à sa manière aux déferlantes sociales imprévisibles et inévitables. Lorsqu’une tendance devient un mode de vie, chacun y va de son interprétation et de son enthousiasme pour y adhérer ou prendre ses distances. Avec l’évolution actuelle que nous vivons en matière de technologie, un style de vie nouveau s’est instauré : la culture geek. Tout d’abord marginalisée à ses débuts, elle a commencé depuis quelques années à s’ouvrir un peu plus, ou plutôt à se faire comprendre un peu plus. Aujourd’hui, la communauté geek compte de plus en plus d’adeptes, et son expansion continue, brisant davantage chaque année les barrières qui l’ont confinée dans une frontière socioculturelle à part.

 

La culture geek : de quoi s’agit-il exactement ?

Selon des études menées sur le sujet et dont nous ne développerons pas les grandes lignes, le terme « geek » daterait de bien plus longtemps que nous ne l’imaginons. Pour ne pas dépasser le XIXe siècle par exemple, ce mot désignait des monstres de foire, dont le numéro consistait à avaler tout ce qu’on leur donnait, pour impressionner l’assistance. L’idée du phénomène de foire est peut-être restée. À l’origine (de notre ère actuelle, lors de l’avènement des différentes technologies nouvelles issues de sciences pointues) en effet, le mot geek désignait clairement les individus férus d’informatique et de jeux vidéo. Ceux-ci se créent des personnages dans des mondes fantastiques virtuels, et se jettent sur tout ce qui pourrait être une nouveauté en matière de technologie, de jeu ou de personnages virtuels, comme l’on en trouve spécialement dans l’univers manga.

Cette catégorisation les étiquetant comme des personnes asociales et qui ne sortaient presque jamais de chez elles. Elles restent rivées devant leur ordinateur ou console de jeux, au milieu d’un fouillis de machines et autres accessoires techniques sophistiquées, leur permettant de vivre et d’aller jusqu’au bout de leur passion et dans leur monde. Cependant, avec le temps, l’on a constaté que cette définition carrée ne reflète qu’une infime partie de la culture geek.

 

 

L’évolution du concept geek

Même si l’idée du geek ramène généralement à cette image, certaines valeurs restent identiques pour tout phénomène de mode en vogue sur une époque précise. En ce qui concerne la nôtre, en l’occurrence, si la technologie est désignée comme instigatrice de cette marginalisation, c’est également cette technologie elle-même qui brise le stéréotype. Elle démontre que la communauté geek ressemble à toute autre dans ses principes et son fonctionnement. De là, la définition du geek s’est beaucoup moins radicalisée. Elle explique même le concept du geek aujourd’hui comme étant un passionné comme un autre, en prenant soin quand même de toujours préciser la prédilection pour l’informatique, les mondes fantastiques et les personnages virtuels. L’application de cette définition a donné pour résultat de briser la barrière et les idées reçues. Aujourd’hui, tout le monde se revendique geek, par exemple parce qu’il est fan des superhéros de Marvel, ou parce qu’il adore jouer à des jeux vidéo, ou tout simplement encore parce qu’il possède le dernier smartphone à la pointe de la technologie. Cette compréhension du phénomène a finalement abouti à la démocratisation du concept, et la communauté geek constitue certainement aujourd’hui la plus grande et la plus évoluée des cultures modernes.

 

Les accessoires quotidiens qui font de nous des geeks

Dans notre monde d’aujourd’hui, la technologie constitue et restera un élément essentiel de notre existence. Son évolution perpétuelle nous amène d’ailleurs à adopter un mode de vie toujours à la recherche des dernières nouveautés, chacun à sa manière et selon son degré d’implication. Comme nous sommes amenés à nous déplacer tous les jours, voici quelques modèles d’accessoires que nous avons peut-être adoptés dans nos voitures. Ces différents objets confirment que nous appartenons bien, peut-être sans le savoir, à cette communauté qui gagne de plus en plus en puissance.

–          Le support pour téléphone portable : cet accessoire se fixe sur le pare-brise ou sur le tableau de bord, et vous permet de libérer vos mains lorsque vous ne voulez pas tenir le téléphone pendant le voyage. Celui-ci y est plus en sécurité qu’ailleurs, où il risque de glisser et de recevoir des chocs au gré des virages et des revêtements de la route. Par ailleurs, vous pouvez vous servir des applications et fonctionnalités de votre téléphone comme le GPS, sans être obligé de le prendre.

–          Le pare-soleil Star Wars : grâce à cet outil, l’intérieur de l’habitacle en général, et le tableau de bord en particulier, est protégé du soleil lorsque la voiture est garée sur un parking ouvert. Les différentes scènes représentées sur le pare-soleil attireront certainement le regard des connaisseurs, sans compter que l’intérieur de la voiture restera au frais.

 

 

–          L’organisateur de siège : conçu sur l’idée du fourre-tout, l’organisateur se fixe sur la partie arrière du dossier du siège passager avant. Les différents compartiments permettent de ranger téléphone, tablette, bouteille, tasse et même le parapluie. Une tablette pliable peut même servir de support en cas de petite faim.

–          Le support de lecteur DVD portable : à mettre à l’arrière de l’appuie-tête du siège passager, ce support fixera le lecteur DVD portable (voici nos meilleurs exemples). Vous pourrez conduire tranquille, car les passagers arrière seront occupés à visionner leurs films et dessins animés pendant un trajet en voiture.

–          Le système d’alarme connecté : en plus des fonctions du système d’alarme classique, le modèle connecté vous permet de surveiller et d’être informé de toute tentative d’effraction ou de vol. Vous avez même la possibilité de couper le moteur à partir de votre smartphone.

–          Le chargeur à connecteur US écouter de la musique B : à brancher sur l’allume-cigare, cet outil permet de charger tout appareil disposant d’un chargeur à port USB dans la voiture, comme les montres connectées, les tablettes ou les smartphones.

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (3 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...