Comment faire pour échapper à la redevance audiovisuelle ?

Dernière mise à jour: 23.09.19

 

La première période de cette année sera certainement marquée par le vote concernant la suppression de la taxe audiovisuelle. Les Suisses s’étaient déjà prononcés à ce sujet l’année dernière avec le « No Billag » en rejetant la suppression de cette charge. C’est un sujet qui fait polémique à cause d’une situation contradictoire entre le public et les médias. En effet, la plupart de ces derniers sont contre cette initiative, par peur de ne plus percevoir l’allocation provenant de l’État.

Il n’y a pas qu’en Suisse que cette polémique a pris de l’ampleur, car en France elle est le sujet de toutes les conversations. Par ailleurs, le président de la République a même fait connaître ses doutes concernant la bonne gestion de l’audiovisuel public. Aussi, le gouvernement est en train de préparer une réforme qui pourrait faire évoluer la situation. Nous allons donc en profiter pour essayer d’en savoir davantage sur cette contribution et de trouver des solutions afin d’y échapper.

 

Paiement de la taxe audiovisuelle : qui sont les personnes concernées ?

Toute personne possédant au moins une TV est dans l’obligation de s’acquitter de cette redevance. Peu importe le nombre de téléviseurs et d’occupants du logement, ce paiement se fait une seule fois par an. C’est également le cas même si vous êtes propriétaire de plusieurs résidences secondaires. Aussi, d’autres équipements qui reçoivent des images, des sons ou des signaux sont affectés. On peut citer parmi eux les lecteurs Blu-ray (voici une liste des meilleurs produits) et DVD connectés à un écran.

 

 

Les formalités à suivre pour procéder au paiement

La taxe audiovisuelle est associée à celle de l’habitation, ceci dit ces deux impositions doivent être payées ensemble en fonction du montant dans l’avis unique que vous recevez avant le dernier mois de l’année. Tout ce qui reste à faire, c’est de cocher la case « oRA » dans la déclaration du revenu. L’année dernière tout comme en 2017, cette charge était fixée à 138 euros sur le territoire Français contre 88 euros en outremer.

Cependant, il s’avère important de payer la redevance au bon moment, sinon vous pourriez vous acquitter d’amende de retard qui représente 10 % de la somme due. Par ailleurs, une amende de 150 euros est encourue pour toutes personnes concernées par une tentative de fraude. Il faut savoir que la fiscalité pourrait procéder à des vérifications des dossiers et descend même sur le terrain en cas de besoin.

 

Les cas d’exonération de la taxe audiovisuelle

Dans certaines situations, il s’avère possible d’être affranchi de cette contribution. En réalité, il existe 4 cas de figure qui sont concernés par cette exonération. Tout d’abord, les personnes qui ne possèdent pas de téléviseur ne sont pas soumises à cette charge. Les ordinateurs dotés de carte permettant de capter la TV ne sont pas non plus affectés.

Pour échapper à cet impôt, votre revenu fiscal de référence ne devrait pas excéder les 10 815 euros ainsi que 2888 euros de demi-part de quotient familial. Si vous faites partie de cette catégorie, alors vous n’aurez pas à vous acquitter de cette taxe.

Tout citoyen qui perçoit une allocation d’invalidité et de handicap et qui est incapable de subvenir à ses besoins profite également de cette exonération. Sans oublier ceux qui hébergent des personnes présentant un handicap.

Les seniors veufs, quel que soit leur âge, ainsi que ceux qui ont plus d’une soixantaine d’années ne sont pas non plus apprêtés à ce paiement. Bien évidemment, cette charge n’affecte pas les Français qui ne s’acquittent pas de taxe d’habitation.

 

 

Une situation contradictoire

Beaucoup de Français s’accordent à dire que l’abolition de la taxe audiovisuelle est une bataille qui devrait être menée jusqu’au bout. Il est vrai que la taxe d’habitation est sur le point d’être supprimée et que le président de la République s’oppose à la politique de France Television. Pourtant, la situation est totalement contradictoire face au projet prévu par le gouvernement.

En effet, ce dernier envisage de mettre en place une redevance universelle à partir de cette année 2019. Elle serait l’imitation du système adopté en Allemagne et affecterait de nombreux appareils. Ceci dit tous les processeurs des dispositifs divers comme les téléphones, les ordinateurs ou encore les tablettes seront touchés.

Ceux qui se prononcent comme étant des défenseurs de la culture considèrent que ces impôts ont une importance capitale sur le fonctionnement de l’État. En effet, la somme totale de la taxe d’audiovisuel s’élevait à quelques milliards d’euros il y a un peu moins de 10 ans. Face à cela, la situation est sans appel, car de plus en plus de Français privilégient les VOD ainsi que les sources d’amusements privées. Cette action démontre clairement qu’ils cherchent tous les moyens pour échapper à cette charge qu’ils voient comme étant un obstacle à la liberté d’information.

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...