3 signes qu’on vit la fin des CD

Dernière mise à jour: 28.03.20

 

Les études menées par le Syndicat national de l’édition phonographique ou Snep démontrent clairement que les ventes des CD entre 2007 à 2010 ont diminué à 30 %. D’un autre côté, les téléchargements réalisés sur la toile durant cette même période ont augmenté de plus de 73 %. Face à la hausse de la consommation des musiques en ligne, beaucoup se demandent si ce n’est pas la fin pour les CD.

 

Le lecteur CD portable a-t-il toujours sa place auprès des usagers ?

Bien que l’accès aux musiques soit facilité grâce aux nombreuses plateformes sur internet, de nombreuses personnes disposent encore d’un lecteur CD portable. Toutefois, la conception de ce dispositif a connu une certaine modernisation afin de s’adapter au mieux aux besoins d’usages actuels. En effet, il permet de lire les DVD pour permettre aux utilisateurs de regarder des vidéos. De nombreux fabricants ont aussi pensé à équiper leur lecteur avec un port USB. Ce dernier contribue à élargir les possibilités d’usage puisqu’il est possible d’y connecter les périphériques compatibles. 

 

L’apparition des CD, une révolution technologique

Connus pour leur design en rondelle plastique avec des reflets arc-en-ciel, les CD ont engendré une véritable révolution dans le domaine de la musique. Ils ont conservé la forme des disques vinyle et intègrent une spirale gravée contenant de la musique qui est numérisée sous forme de 0 et de 1. Par contre, l’aiguille est remplacée par un rayon de lumière qui n’est pas en contact avec le CD pour ne pas altérer sa surface.

La création des CD est le fruit de l’imagination du physicien américain James Russell qui était un passionné de musique. Dans les années 60, il a voulu créer une solution innovante permettant de venir à bout de l’usure des vinyles et surtout d’améliorer la qualité sonore obtenue. En revanche, ce n’est qu’en 1980 qu’il a pu réaliser son rêve. À cette époque, les deux grandes marques mondiales Sony et Philips ont pris la décision d’appuyer les projets du physicien en procédant à la création d’un disque mesurant 120 mm avec une résolution de 16 bits. Il a également fallu concevoir des lecteurs compatibles en 1983 avant de pénétrer dans le marché. Depuis, les ventes des CD dépassent largement celles des vinyles et des cassettes.

Même si tout semblait au beau fixe pour les CD, les ennuis ont commencé dès 1988 avec l’apparition du CD-R qui permettait de sauvegarder les musiques sur ordinateur. Ensuite, la vulgarisation du CD-RW ainsi que du format mp3 n’a pas arrangé la situation. Enfin, le coup fatal a été donné par le site de partage musical Napster en 1999.

 

Les 3 signes marquant la fin des CD

Depuis quelques années, de nombreux constructeurs de voitures développent la digitalisation. En effet, très peu de nouveaux véhicules sont aujourd’hui équipés de lecteur CD. À la place de ce dispositif, les fabricants ont installé un écran réunissant des ports USB et des cartes GPS ainsi que les applications compatibles avec les Smartphones. Pour écouter de la musique, les voyageurs peuvent accéder facilement à des sites d’écoute musicale en ligne comme le Deezer ou le Spotify.

Ce n’est pas tout, car il y a de moins en moins d’ordinateurs portables qui sont équipés de lecteurs CD à l’heure actuelle. Ce constat est valable pour toutes les grandes marques qui occupent le marché. Il y a plusieurs raisons qui peuvent expliquer ce changement radical dans la conception des PC. Tout d’abord, la demande provenant des utilisateurs a largement diminué depuis 4 ans environ. Ceci est dû principalement au phénomène de la digitalisation. De plus, les usagers sont aussi plus exigeants puisqu’ils recherchent des ordinateurs plus fins et plus légers pour profiter d’une plus grande praticité. En effet, le lecteur CD occupe beaucoup de place et ajoute plusieurs grammes de plus au poids du PC.

Le dernier fait qui pourrait expliquer le déclin des CD, c’est la suppression des chaînes de CD chez le plus grand fabricant de vinyles et de CD français. En 2016, les chiffres d’affaires réalisées avec la vente des vinyles ont largement dépassé ceux des CD. Par ailleurs, la quantité des CD fabriqués est passée de 64 millions en 2010 à 31 millions d’exemplaires en 2006. En outre, la fameuse maison de disques américaine Universal adopte une nouvelle politique visant à faire augmenter la vente des vinyles cette même année.

 

Les solutions pour conserver les données

De nombreuses solutions existent aujourd’hui afin de conserver de manière sûre toutes les données. Le moyen le plus simple et accessible, c’est le stockage physique. Si vous optez pour cette solution, vous aurez la possibilité de sauvegarder tous vos fichiers sur divers supports comme les disques durs externes, les clés USB ou les NAS. Sachez toutefois que ces solutions ne sont pas entièrement fiables. En effet, les études réalisées par des experts démontrent que la durée des disques durs externes est limitée entre 3 à 5 ans à cause du phénomène de crash mécanique. Ce dernier rend impossible la récupération de tout le contenu du dispositif.

Pour y remédier, il est plutôt conseillé de vous tourner vers un disque SSD puisqu’il stocke les données sur des puces à mémoire flash NAND. Aussi, ce type de disque ne comporte pas de pièces mobiles et bénéficie donc d’une plus grande durabilité. En revanche, le système embarqué des SSD n’est pas non plus infaillible. Vous devez savoir que la capacité et la vitesse de fonctionnement des SSD diminuent progressivement. Si vous optez pour cette solution, il faudra penser à renouveler votre équipement tous les 3 à 5 ans environ.

Parmi les options qui s’offrent à vous, il y a le Cloud Internet qui permet de stocker des données en ligne sur Google Drive, iCloud ou encore OneDrive. Compte tenu du fait que les fichiers sont conservés en ligne, ils sont donc à l’abri de la plupart des risques de perte. Quoi qu’il en soit, il y a toujours un risque, même s’il reste minime, pour que le service que vous utilisez plante. Aussi, le piratage est un phénomène très courant qui n’est pas toujours maîtrisé. Nous recommandons alors de copier vos fichiers tous les 3 ans environ sur d’autres supports. Pensez également à utiliser un mot de passe qui ne sera pas facile à discerner. Aussi, vous devriez envisager de sauvegarder régulièrement tous vos fichiers.

 

 

Laisser un commentaire

  S'abonner  
Notifier