3 moyens simples d’optimiser la puissance du signal TNT chez soi

Dernière mise à jour: 18.09.20

 

Grâce aux avancées technologiques, la propagation de l’information connait un essor remarquable. On recense la TNT parmi les modes de diffusion les plus courants. Cependant des interférences peuvent survenir et parfois elles perturbent la réception des fréquences. Pour y remédier, voici 3 moyens simples d’optimiser la puissance du signal TNT.

 

Fonctionnement de la TNT

Cela fait longtemps que la couverture TNT ou Télévision Numérique Terrestre commence à s’élargir en France puisque la décision d’uniformiser la distribution a été prise en 2005. L’innovation ne concerne pas le signal hertzien qui reste tout à fait anodin, mais plutôt le codage de celui-ci. 

En comparaison, l’ancien mode analogique offrait une qualité d’image et de son moins performante. De plus, la transition vers ce nouveau format ne nécessite aucun abonnement même si vous devrez vous procurer le matériel adapté à cet effet. Autrement dit, il n’y a donc qu’un coût lié à l’achat d’un téléviseur possédant un tuner TNT ou juste d’un décodeur à brancher à votre ancien poste.

En ce qui concerne les principaux avantages de ce passage vers la numérisation, les usagers disposeront d’un nombre de chaînes de télévision plus conséquent. Le choix des programmes télévisés s’élargit. Ensuite, vous remarquerez également l’amélioration de l’image et du son. Et enfin avec le matériel adapté, il vous sera possible de jouir de la télévision sans antenne extérieure. 

Toutefois, même avec ces conséquences bénéfiques, l’utilisation de la TNT peut poser problème. En effet, il peut arriver des perturbations du signal. Il arrive même parfois à certaines personnes de ne pas le recevoir. Dans le but d’en savoir plus et de résoudre ces désagréments, vous pourrez envisager d’employer ces moyens simples pour optimiser la puissance de votre signal.

1. Connaître votre antenne

Pour tout mode de transmission de l’information, la diffusion du signal s’effectue entre deux antennes : l’émettrice et celle qui reçoit. La première émet des ondes hertziennes qui seront ensuite captées par la seconde. Dans le large monde de ces équipements, on recense plusieurs types d’antennes, dont chacun offre son lot d’avantages.

 

L’antenne élémentaire

Cette catégorie regroupe les récepteurs du type monopole, dipolaire ou encore quad. Puisqu’elles sont élémentaires, ces antennes fonctionnent le plus simplement possible. En d’autres termes, à cause de leur polarisation linéaire, les longueurs d’ondes qu’elles captent se trouvent dans un champ moins restreint que celui de ses collègues comme l’antenne parabolique.

Malheureusement, les dispositifs de ce type offrent une qualité d’image et de son moins bonne comparée aux autres antennes. D’ailleurs, ils ne servent la plupart du temps qu’à faire office de solution temporaire. Toutefois, ils peuvent s’utiliser indifféremment en intérieur comme en extérieur.

 

L’antenne râteau

Contrairement aux élémentaires, les râteaux présentent l’avantage d’être construits avec plusieurs segments. Autrement dit, ils sont plus complexes et équivalent à plusieurs antennes simples montées en réseau. Grâce à cela, ce type d’antenne couvre donc le champ de la TNT. Même s’il existe des antennes VHF et VHF-UHF, ces dernières ne servent malheureusement pas à capter ce signal.

Néanmoins, les antennes UHF en sont capables et certaines sont même équipées pour contrer les perturbations liées au réseau 4G. Malgré leur grande taille, ce qui rend impossible leur utilisation en intérieur, elles possèdent une capacité de réception améliorée. Enfin, pour recevoir les programmes télévisés, l’antenne a besoin d’être couplée à un amplificateur d’antenne TNT, dont vous avez ici notre sélection des meilleures offres.

 

2. Bien choisir votre câble coaxial

Servant à transmettre des informations numériques ou analogiques, ce composant se positionne comme un intermédiaire entre deux autres appareils. Dans le cas qui nous intéresse, le câble coaxial agit comme un messager entre l’antenne réceptrice et le poste de télévision. Grâce au fil conducteur protégé par un isolant, un blindage puis une gaine, il garantit la transmission fiable des informations.

Du fait que ce câble présente plusieurs avantages, son utilisation se démocratise de plus en plus. Premièrement, il occupe très peu de place, ce qui vous permet de le glisser n’importe où, car il est également très souple. Ensuite, grâce à ses différentes couches de protection, il peut résister aux intempéries et à l’usure au fil du temps.

 

Critères d’un bon câble

Pour bien choisir votre câble coaxial, vous devrez examiner certains critères pour vous assurer de son efficacité et de sa qualité. D’abord, considérez sa longueur, celle-ci dépend de l’installation et de la distance entre votre récepteur et votre poste. Par ailleurs, proportionnellement à la longueur du fil, prenez en compte son épaisseur. 

Puisque plus celui-ci est long, plus le signal se disperse, préférez une épaisseur de 6 mm si la distance est courte et 11 mm dans le cas contraire. Ensuite, adaptez son impédance à celle de votre antenne. Généralement, ceux qui conviennent pour un usage personnel sont à 75 ohms.

3. Utiliser un amplificateur de signal 

Accessoire indispensable pour améliorer la puissance de votre signal TNT, l’amplificateur d’antenne reçoit les informations qui lui sont données par cette dernière puis les renvoie vers votre télévision. En effet, des pertes de signal peuvent se manifester tout au long des câbles qui l’acheminent. Dans cet ordre d’idées, le rôle de ce boîtier réside dans la conservation de la qualité de ces ondes.

Par ailleurs, ce type d’appareil agit principalement sur le signal en bout de course. En d’autres termes, il compense surtout la longueur du fil qui engendre la perte d’information. Dans ce sens, si le signal à l’origine présente une qualité assez mauvaise, cet amplificateur ne corrigera pas ces défauts. En effet, ce dispositif amplifie le niveau du signal.

Cependant, un autre type d’appareil comme le préamplificateur de mat agit directement vers la source des ondes. Il se place généralement au plus près de l’antenne pour exercer un rôle de répartition afin de ne pas dégrader le signal. Grâce à ce mode de fonctionnement, ce composant électronique s’avère particulièrement utile dans les cas de multiplex. Puisque ces chaînes qui sont diffusées sur un même canal n’offrent pas la même puissance de signal, ce sera le préamplificateur qui se chargera de résoudre le problème.

 

 

S'abonner
Notifier
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments