Radio analogique ou numérique à la maison ?

Dernière mise à jour: 24.11.20

 

Une pratique qui se perpétue d’une époque à l’autre, et qui n’est pas près de s’arrêter, se matérialise par l’écoute de la radio. Le principe reste le même, toutefois la technique évolue, et le matériel doit suivre la tendance. Faut-il rester sur l’analogique ou passer au numérique à la maison ?

 

La radio analogique

Il s’agit de la première technique de communication utilisée. La radio analogique fonctionne sur le principe de la transmission des sons par signaux électriques. La diffusion des sons se partage par des faisceaux hertziens, à partir d’émetteurs spécifiques. Le poste récepteur, communément appelé la radio, capte ces faisceaux par l’intermédiaire du tuner et se charge de les retransmettre tels quels. À l’origine, les émissions radiophoniques pouvaient se capter en ondes courtes (grandes ondes ou petites ondes, reconnaissables par les initiales G.O. et P.O. que vous trouverez sur les bandes de votre radio). Mais cette distribution ne s’opérait que sur une couverture relativement faible, vous ne pouviez capter qu’à condition de vous trouver suffisamment proche de l’émetteur. En guise de solution, la diffusion par modulation de fréquence ou FM a été découverte pour couvrir une distance plus large, en installant des antennes-émetteurs et des antennes-relais pour atteindre la plus grande distance possible.

En ce qui concerne le matériel de réception lui-même, la radio analogique se présente sous la forme d’un boîtier équipé de quelques éléments essentiels. En premier lieu, vous trouverez un panneau muni d’un bouton de recherche et de la liste des fréquences, pour la sélection de la chaîne radio que vous souhaitez écouter. Ensuite, vous avez un sélecteur de bandes qui vous permet de choisir si vous recherchez la station en FM ou en ondes courtes. Un potentiomètre pour régler le volume et une antenne télescopique vous aideront à clarifier la réception du signal. Enfin, un haut-parleur constitue le principal moyen pour restituer le son que vous captez.

Le principal atout de cet équipement aujourd’hui se révèle par son aspect purement nostalgique. Si vous souhaitez renouer avec le principe de la véritable recherche manuelle, il vous faut ce genre d’équipement. Tourner le bouton à la recherche d’une chaîne constitue en effet une habitude que bien des gens ne connaissent plus de nos jours. Même si le geste peut s’avérer être parfois ennuyeux et énervant, l’expérience en vaut la peine. Par ailleurs, la radio analogique met en avant un point fort non négligeable, dans le domaine technique. En effet, la distribution du signal par réseau hertzien permet de toujours obtenir un signal. Même si celui-ci est faible, la transmission passe toujours, et en tendant correctement l’oreille, vous pourrez toujours percevoir les transmissions, même dans des conditions difficiles.

En contrepartie cependant, la radio analogique présente des inconvénients qui peuvent en dissuader plus d’un, à commencer par la difficulté de recherche. En fonction de votre localisation, il se peut que vous ne puissiez pas du tout capter le signal émis par votre chaîne favorite, parce que vous êtes situé trop loin de l’émetteur, ou que vous vivez dans un bâtiment tout en béton qui arrête considérablement la puissance du signal. Par ailleurs, la radio analogique se heurte à un problème de taille, qui se représente par la limitation du nombre possible de chaînes existantes. Pour rappel, la fréquence FM s’étend entre 88 et 108 MHz, et seules les stations assez puissantes peuvent diffuser sur les fréquences disponibles.

 

La radio numérique

Par rapport au modèle analogique, le design ne change pas tellement, avec le boîtier muni des différents éléments essentiels comme le haut-parleur et le potentiomètre. L’antenne télescopique devient optionnelle, et le sélecteur de bande disparaît totalement, au profit d’un pavé alphanumérique qui vous permet d’effectuer votre sélection de stations, en fonction du numéro dans lequel vous les avez enregistrées. Par ailleurs, nouvelle technologie oblige, de nouvelles fonctionnalités sont venues se rajouter, à l’instar du radio réveil par exemple. En gros, vous pouvez programmer une alarme qui se mettra à fonctionner à l’heure que vous aurez préalablement configurée.

En ce qui concerne le fonctionnement, la radiodiffusion numérique fonctionne sur les mêmes principes que l’analogique, mais avec une amélioration portée sur le traitement du son. Un système de compression transforme le signal analogique en une suite d’informations binaires. Cette opération s’appelle la numérisation du son, qui aboutit à une qualité sonore nettement supérieure à l’analogique. Ensuite, un système intégré dans la radio numérique décode de nouveau ce signal une fois capté, pour le rediffuser dans la meilleure qualité.

Cette version de la radio offre de nombreux avantages, dont le principal reste évidemment celui de disposer d’un appareil de haute technologie, dans l’air du temps. De plus, les fabricants actuels rivalisent en termes de design pour cet équipement, compte tenu des différentes tendances actuelles sur la modularité et la recherche d’harmonie à l’intérieur de votre logis. Par ailleurs, avec l’avènement d’Internet et des nouvelles technologies, les méthodes de recherche sont nettement plus simples. Au lieu de vous acharner sur un bouton de recherche et les bandes de réception du signal, il vous suffit d’effectuer la recherche de la station numérique sur Internet, en tapant juste le nom de la chaîne. Par ailleurs, vous n’avez plus les contraintes de la limite géographique et de disponibilité des fréquences. Vous pouvez avoir accès à toutes les radios numériques du monde, et les rechercher par leur nom.

Par contre, pour pouvoir profiter de toutes ces chaînes radio numériques, votre appareil doit posséder le dispositif nécessaire pour effectuer la conversion du signal, pour le diffuser dans son meilleur rendu. En outre, comme ce procédé ne fonctionne plus avec les faisceaux hertziens, l’existence d’une connexion Internet peut dans la plupart des cas constituer un impératif inévitable. Certaines radios proposent leurs émissions en podcast, mais l’existence d’un réseau Internet ou wifi reste nécessaire pour le téléchargement. Enfin, contrairement à la radio analogique qui permet toujours de recueillir un minimum d’informations malgré la faiblesse du signal, la réception de la radio numérique peut être totalement impossible, lorsque le réseau fait face à des perturbations.

 

 

S'abonner
Notifier
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments