Optimisez votre home cinéma pour éviter la mauvaise audio

Dernière mise à jour: 19.09.19

 

De nos jours, plusieurs sont les gens qui adorent se faire plaisir chez eux pour suivre des films ou des émissions favorites. Un home cinéma est dédié à ce plaisir intense, surtout chez les audiophiles. Avant d’investir en home cinéma, il faut quand même avoir le minimum de notion pour éviter les erreurs de décision.

 

Les minimums à savoir pour optimiser votre home cinéma

Pour un home cinéma de qualité, il faut utiliser une enceinte centrale. C’est l’enceinte centrale qui véhicule presque 70% des données audio. Le diamètre des haut-parleurs de l’enceinte centrale doit être identique à celui des enceintes avant gauche et avant droite. Il faut installer un ampli suffisamment puissant. Aucun risque : telle caractéristique d’ampli ne va pas corrompre les enceintes. Le bon choix est donc un ampli avec une puissance de 20 Hz jusqu’à 20 KHz sous 8 Ohms ou 4 Ohms.

En outre, il faut tenir compte du rôle du caisson de basse responsable d’informations sonores importantes. Aussi, il ne faut pas sous-estimer le ré-mixage stéréo du canal LFE. Lors de l’installation, il faut faire appel à une tierce personne pour tester la qualité. L’essentiel est de se procurer un volume de basses fréquences le plus élevé possible. Il faut également soigner le réglage de l’amplification du caisson de basse au même titre que les enceintes de surround.

 

 

Les derniers cris en système home cinéma

Il est important de rappeler les termes qui indiquent l’évolution technologique du système. Par exemple,  le terme système home cinéma 2.1 signifie 2 enceintes ordinaires et un caisson de basse. Ces notifications correspondent au rendu du son en home cinéma. Au fait, pour un dispositif 2.1, il y a donc une enceinte frontale à droite, une enceinte frontale à gauche et un caisson de basse.

Successivement, les systèmes home cinéma 5.1,  6.1, 7.1 marquent les derniers cris dans ce domaine. Les systèmes home cinéma 5.1  sont donc la configuration avec 6 enceintes, à savoir : 5 enceintes ordinaires et un caisson de basse. Les enceintes ordinaires sont installées dans différentes places dans la pièce home cinéma. En effet, on met trois  enceintes frontales dont une au centre, une à droite, une à gauche. Puis, il s’agit d’installer deux enceintes arrière, soit une arrière à gauche et une arrière à droite. Par la suite, on pose un caisson de basse. C’est l’installation idéale pour le système home cinéma 5.1.  A noter que ce système home cinéma 5.1 est le plus répandu malgré l’apparition des nouveaux systèmes 6.1 et 7.1.

Ces deux derniers cris de home cinéma marquent justement le montage d’enceintes supplémentaires. L’objectif est de combler le trou entre les 2 enceintes arrière pour la version 6.1 et d’accroître ainsi le réalisme sonore.  Pour la version 7.1, l’on a monté 2 enceintes supplémentaires pour compenser le trou, même objectif que dans la version 6.1. Ces 2 derniers cris permettent une amélioration significative du son en home cinéma. A noter qu’au fur et à mesure que le système s’accroît, l’installation devient plus délicate et le prix à payer monte proportionnellement.

 

Ce qu’il faut éviter pour se procurer une bonne qualité home cinéma ?

Il faut éviter l’utilisation des enceintes de gammes différentes, encore moins de marques différentes au risque de troubler la cohérence sonore. Évitez d’utiliser un ampli insuffisant en puissance car vous risquez de provoquer un court-circuit si en poussant le volume d’écoute à un niveau élevé. Ne jamais sous-estimer le rôle du caisson de basse au risque de manquer les basses fréquences des enceintes surround. Il ne faut donc pas négliger l’emplacement du caisson de basse. Bref, il ne faut pas minimiser les astuces et les techniques d’installations. Il faut considérer en priorité  les formats audio disponibles sur le marché, à savoir par exemple le Dolby Atmos, le DTS-HD Master Audio, etc.

 

 

Condition sine qua non pour un home cinéma idéal

Vous êtes donc informé  des dispositifs nécessaires pour un bon home cinéma, à savoir les enceintes pour les sons et les appareils pour les images. Vous avez les connaissances minimums pour les installer à bon escient et selon les emplacements convenables.  Il est actuellement important de revenir sur les préalables afin de maximiser le plaisir. Le projet est de pouvoir inviter des amis et membres de familles pour apprécier, ensemble et en grand écran, les films et les émissions préférées.

En effet, la conviction personnelle en matière de projet home cinéma  prime, sinon les motivations vont s’affaiblir au fil du temps, surtout en cas de problème. Le projet risque de s’arrêter à mi-chemin. Deuxièmement, on est condamné à comparer aussi bien les prix que la qualité des instruments et dispositifs à installer. Malgré la qualité infaillible des enceintes et des matériels qui vont composer votre home cinéma, l’optimisation ne sera pas réussie si on ne prend pas en charge les revêtements des murs, plafonds et sols.

Après avoir choisi la salle pour installer votre home cinéma, il faut procéder à l’isolation. De préférence, la salle home cinéma doit être une partie calme de la maison d’habitation. Il faut faire en sorte que vos séances cinématographiques ne dérangent pas vos voisins. Il faut éviter à tout prix de procéder à une installation qui ne va pas durer pour une raison ou pour une autre. C’est-à-dire, il faut réfléchir avant d’agir. En quelque sorte, un home cinéma est un investissement où la rentabilité est exprimée en plaisir partagé.

 

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...