Keecker : un petit aperçu du futur

Dernière mise à jour: 19.11.19

 

Le nom vous dit-il quelque chose ? Peut-être pas, puisqu’il s’agit d’un gadget encore peu connu, mais que les acheteurs vont sûrement bientôt s’arracher sur le marché. En cette ère de la révolution du multimédia justement, Keecker, ce robot de nationalité française, ne manquera pas de surprendre les plus ardus des adulateurs de la nouvelle technologie. Bien qu’il soit né en 2012 et qu’il ait fait l’objet d’une curiosité à Las Vegas durant le salon de high-tech dénommé CES ou Consumer Electronics Show, plusieurs sont les fans de la technologie en électronique grand public qui ignorent encore ses « aptitudes ».

 

Quel genre de robot est le Keecker ?

Il s’avère nécessaire de prononcer le nom de Pierre Lebeau, le fondateur de Keecker, un ancien employé de Google. Keecker est justement la dénomination du robot qu’il a inventé. Jusqu’ici, aucun projet d’achat de la start-up n’est en vue bien que sa première apparition date déjà plus de 5 années. Le fondateur prône que Keecker est l’avenir de la domotique.

Keecker, le robot multimédia fait penser à un animal de compagnie avec qui tout le monde peut interagir. À l’extérieur, ce robot ressemble à un gros œuf à roulettes dont la hauteur n’atteint même pas les demi-mètres. Le petit bijou est doté d’un processeur Qualcom Snapdragon 820 de 160 Go de mémoire. Il est équipé d’un système d’exploitation Android. Pour projeter un contenu sur un écran de projection ou tout simplement sur un mur, il est pourvu discrètement d’un vidéoprojecteur de définition HD et auto-orientable à 90°. Ici, l’utilisateur sera libre de visionner une vidéo YouTube, Netflix ou tout simplement ajouter une ambiance paradisiaque à votre habitat en projetant une plage par exemple. Le tout, sous une projection HD et une promesse d’immersion totale pour toute la famille.

 

 

Un robot qui prime d’intelligence

La forme quelconque de Keecker prend l’apparence de la moitié d’un œuf. Un design particulièrement choisi cependant pour offrir des paramétrages simples, mais modernes. Pour l’activer, l’utilisateur n’aura qu’à brancher sa base et appuyer sur l’interrupteur de démarrage, pour finir avec les étapes décrites dans votre Smartphone. À partir de ce moment, le petit robot commence à faire un tour dans l’habitat pour en déduire une sorte de carte. Grâce à cela, il détectera automatiquement les murs les plus favorables pour une projection, ou encore de retrouver lui-même son chargeur une fois qu’il sera à plat. Pratique n’est-ce pas ?

En outre, Keecker, de par sa forme et sa taille peut se faufiler entre les meubles et trouver un emplacement idéal lorsqu’il s’apprête à une projection vidéo. À noter que l’image projetée se fait en 2 mètres de diagonale à une distance de 1,50 mètre. Les 3 caméras permettent une vision de 360° et les sons sont soutenus par 4 haut-parleurs de 10 Watts et un baffle de 50 Watts permettant jusqu’à 114 décibels. Contrairement à un pico-projecteur, le robot n’aura pas besoin d’être connecté à un ordinateur puisqu’il est lui-même un ordinateur.

Parmi les autres atouts du robot, saviez-vous qu’il est également possible de l’ordonner de passer dans une pièce en particulier pour y rester ? Et pendant son déplacement, il s’arrange pour éviter systématiquement les obstacles. D’ailleurs, une chose est sûre : vous ne risquez pas de le trouver tombé dans un escalier. Par contre, il peut passer les seuils de porte mesurant à moins de 1 centimètre de haut. À préciser d’ailleurs qu’il se déplace à une vitesse de 2 km/heure.

 

Un robot de surveillance

À noter que Keecker est boosté à l’intelligence artificielle et se pilote, dans la plupart des cas, à l’aide d’un Smartphone. L’on peut dire que ce robot est très complaisant, car il fonctionne également par la reconnaissance vocale et ne contredit jamais son maître.

Les capteurs installés permettent à Keecker de filmer sur 360° afin de garder un œil sur tout l’habitat pour le protéger de tout incident. Pour ce faire, l’utilisateur n’aura pas à bouger, puisqu’il suffira d’exécuter la commande à distance à partir d’un smartphone ou de sa voix. Un autre type de capteur installé permet au dispositif de détecter l’humidité dans la maison et de fournir des informations sur l’air pour ainsi limiter les risques de pollution ou permettre d’agir rapidement dès que des informations risquent d’éveiller l’allergie des habitants. En résumé, Keecker fonctionne comme un loyal assistant-domestique permettant de garder un œil aussi bien sur vos enfants que sur vos animaux domestiques.

 

 

Les limites du robot

En prononçant la phrase « Ok Keecker », l’utilisateur active l’utilisation du robot intelligent. Les utilisateurs d’aujourd’hui attendent toutefois des mis à jours permettant de changer le nom du robot par exemple. D’autres affirment que la possibilité de le brancher à une manette serait également pratique. En outre, Keecker est officiellement mis sur le marché, dans les grands magasins d’électronique en cette année 2019 à un prix assez élevé. Néanmoins, il reste pour plusieurs un robot pratique aussi bien pour le divertissement que la sécurité.

 

Voilà les meilleurs modèles!

 

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...